république du Sénégal
assemblée Nationale


ATELIER DE RESTITUTION DES GROUPES THEMATIQUES

| Consultés 500 fois

Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie et des Finances,

Monsieur le Ministre des Affaires sociales et des Relations avec le Parlement,

Monsieur le Ministre délégué, Chargé du Budget,

Mesdames, Messieurs les Membres du Bureau et de la Conférence des Présidents,

Monsieur le Délégué à la Réforme de l’Etat et à l’assistance technique,

Mes Chers Collègues,

Mesdames, Messieurs les Invités,

Mesdames, Messieurs,

Notre collègue Aminata Laobé LO vient d’achever sa mission sur terre. En votre nom et au mien propre, je renouvelle à sa famille et à ses proches nos condoléances les plus attristées.

Je vous demande de ne pas l’oublier dans vos prières et d’observer une minute de recueillement en sa mémoire. (Je vous remercie)

Mes Chers Collègues,

Nos retrouvailles, dans le cadre de ce séminaire- atelier, qui nous réunit ce matin, pour trois jours, constitue un engagement tenu.En effet, nous avions annoncé un programme de visites de terrain lors de la séance de clôture de la session ordinaire unique, le 30 juin 2009.

Nous l’avons réitéré lors de la Déclaration de Politique Générale de Monsieur le Premier Ministre, en demandant l’appui des services de l’Etat.

Aussi, l’ouverture de ce séminaire offre un motif légitime de satisfaction.

Mes Chers Collègues,

Mesdames, Messieurs,

Il est convenable, avant d’aller plus loin dans mon propos, de remercier les membres de chacun des groupes thématiques Ils méritent de vives félicitations pour le travail accompli.

Avec de larges segments de l’opinion nationale, j’ai été très sensible à l’engagement dont vous avez toujours fait montre et qui a été perçu en chacun d’entre vous lors de ces tournées.

 Vous avez compris que la mission du député est un sacerdoce.

 En conséquence, vous avez consenti à vous mettre au service de vos mandants, au contact de leurs réalités, et de leur consacrer une part du repos auquel vous aviez droit durant la période d’intersession.

Je voudrais associer à ces remerciements tous les Collègues qui étaient dans la disposition d’esprit de prendre part à ces missions. Je sais qu’ils étaient nombreux, prêts à s’impliquer de façon pleine et entière à l’activité qui était annoncée.

 Toutefois, diverses contraintes nous ont amené à la circonscrire à la Commission des Finances.

Il s’agit maintenant de ne pas en faire une activité circonstancielle ou exclusivement réservée à la période d’intersession.

Par exemple, le calendrier international de l’Organisation des Nations Unies, avec les diverses journées, peut être utilement mis à profit pour faire participer le maximum de commissions et de collègues à des activités qui vont davantage assurer la permanence de notre écoute et de notre présence auprès des populations.

La perspicacité de chacun pourrait enrichir la réflexion et étoffer l’agenda qui sera élaboré à cet effet.

Je ne peux pas manquer, dans mes remerciements, de réserver une mention particulière au Programme d’Appui au Programme National de Bonne Gouvernance (PAPNBG) et au Projet de Renforcement des Capacités Financières (PRECAREF) pour leur compréhensive disponibilité.

 J’exprime enfin, au nom de toute l’Assemblée nationale, ma gratitude à tous ceux qui, à un titre ou à un autre, se sont évertués à appuyer tant les visites de terrain que l’organisation de ce séminaire de restitution.

Messieurs les Ministres,

Mes Chers Collègues,

Mesdames, Messieurs,

Nous sommes réunis pour procéder à la synthèse et la capitalisation des résultats de nos investigations afin de faire des recommandations aux différents acteurs partenaires : Parlement, Gouvernement et partenaires au développement.

Deux objectifs étaient retenus.

Le premier consistait à renforcer notre contrôle de l’action gouvernementale, en appréciant de visu son impact sur la vie quotidienne des sénégalais.

Il fallait, ensuite, redynamiser la communication de notre institution avec les populations en améliorant notre perception de leurs préoccupations et de leurs suggestions.

Ainsi, 8 groupes thématiques ont été constitués, composés d’un chef de délégation, d’un rapporteur et de 4 à 6 membres auxquels se sont joints, à toutes les étapes, les députés ressortissant des localités visitées.Les groupes étaient composés ainsi qu’il suit :

1 – Environnement (forêt) : gestion des massifs forestiers de Mbao (région de Dakar), de Kolda et de Tambacounda…

2 – Environnement (littoral) : menaces sur le littoral. Yoff, Guédiawaye, Rufisque dans la région de Dakar, Popenguine, Djiffére (Pointe de Sangomar), dans la région de Thiès et la langue de Barbarie dans la Région de Saint-Louis.

3 – Efficacité des dépenses publiques dans le domaine de la Santé : Hôpitaux ciblés : Le Dantec, Hôpital général de Grand Yoff, hôpital de Kaolack, un centre de santé, un poste de santé et une case de santé (au choix du Groupe).

4 – Politique agricole entre diversification et autosuffisance : Vallée du Fleuve, Région naturelle de Casamance- SODAGRI.

5 – Energie : Engagements et contraintes des politiques publiques : Direction Générale de Senelec, Centrale du Cap des Biches, GTI, Kounoune.

6 – Développement régional intégré : Kédougou Casamance, ANRAC, PADERCA….

7 – Etat de réalisation des Infrastructures prévues par le PTIP : Route de Fatick – Kaolack ; de Kaolack – Tambacounda ; Ecoles et Structures sanitaires de Fatick.

8 – Réalisation, réhabilitation et entretien des forages

9- Inondations : le groupe spécial s’est rendu à Pikine, Guédiawaye, Mbour, Kaolack et Nioro..

Mes Chers Collègues,

Maintenant que vous venez de boucler une série de tournées dans les différentes localités du pays, vous avez vu les réalisations et pris l’exacte mesure du chemin qu’il faut encore parcourir.

C’est le moment d’en rendre compte et formuler des recommandations pour la prise en charge de toutes ces questions. Le présent atelier a pour objectif de mutualiser et d’échanger les informations collectées par chaque groupe et de produire, à terme, un document de synthèse. Nos travaux  devront surtout insister sur la cohérence entre les réalisations du Gouvernement et les centres d’intérêt des populations, leurs préoccupations actuelles tout autant que celles à moyen et long termes.

La mission consiste alors à élaborer un document qui soit un tableau de bord pour l’Assemblée Nationale, afin de lui permettre de prendre les bonnes décisions en matière d’affectation de ressources, de contrôle et de suivi-évaluation de leur utilisation.

 Le document permettra aux partenaires d’adapter leurs interventions aux besoins des bénéficiaires tout en articulant les moyens aux besoins prioritaires ;  Les populations, pour ce qui les concerne, disposeront d’une opportunité nouvelle de suivre le travail de leurs mandataires que nous sommes.

Aussi je vous invite à vous référer constamment à ces objectifs pendant tous vos travaux et aussi pendant l’examen de la loi de finances.

Je sais également compter sur vous pour mener autour de toutes ces questions un débat libre, fécond et constructif.

Mes Chers Collègues,

 L’ouverture de la session ordinaire unique, mercredi après demain, coïncide avec le démarrage de la session budgétaire pour l’examen de projet de loi organique portant loi de finances 2010.

Aussi pour être mieux préparés aux débats et enrichir Nos discussions, nous mettrons à profit les enseignements tirés de ces missions de terrain mais également les conclusions et recommandations d’études réalisées, qui nous seront présentées.

Il sera procédé à la restitution de l’étude portant l’évaluation du transfert de ressources financières aux collectivités locales dans le cadre du transfert des neuf domaines de compétences, puis à celle de l’évaluation quantitative de l’impact de la mise en œuvre du DSRP sur la réduction de la pauvreté au Sénégal.

Enfin les grands principes de la nomenclature budgétaire seront rappelés, pour une lecture plus affinée du contenu et de la portée de la loi de finances.

Je suis assuré que nos échanges feront ressortir des conclusions utiles, réalistes et directement exploitables.

 Je déclare ouvert « l’Atelier de restitution des groupes thématiques »

Mamadou SECK