république du Sénégal
assemblée Nationale


Communiqué de presse du 9 novembre 2020

| Consultés 55 fois

’Assemblée nationale a démarré ses travaux portant sur le processus qui mène au vote de la Loi de Finances 2021, dans un contexte inédit, marqué par la pandémie de la Covid-19 et ses conséquences économiques et sociales.

L’introduction d’une réforme importante, à travers le budget-programme, depuis 2020, implique une nouvelle procédure allégée, qui tient compte des impératifs de performances. 

C’est ainsi que la Commission des Finances et du Contrôle budgétaire, élargie aux Commissions permanentes, a commencé ses travaux, depuis le mardi 3 novembre 2020, par l’examen du rapport économique et financier présenté par le Ministre des Finances et du Budget, et le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération. 

A ce stade, le Budget des Institutions de la République et des Ministères est examiné et discuté, en profondeur, par les Députés, en présence du Ministre des Finances et du Budget et du Ministre du secteur concerné, accompagné de ses principaux collaborateurs.

Ont été examinés et adoptés successivement les Budgets des Institutions de la République et des Départements ministériels suivants :

  • Ministère des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires ;
  • Ministère de l’Environnement et du Développement durable ;
  • Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation ;
  • Ministère de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire ;
  • Ministère de la Santé et de l'Action sociale ;
  • Ministère des Sports ;
  • Ministère de l’Education nationale ;
  • Ministère de la Culture et de la Communication ;
  • Ministère du Tourisme et des Transports aériens.

Une fois que le dernier projet de budget sera adopté, en Commission des Finances et du Contrôle budgétaire élargie, les Séances plénières, au nombre de plus d’une trentaine, entendront les rapports des travaux ainsi accomplis, rapports présentés par le Député Rapporteur général de ladite Commission. Des Séances plénières seront consacrées, à la discussion et à l’adoption de chaque projet de Budget. 

Après quoi, l’ensemble du projet de Loi de Finances sera soumis au vote des Députés. 

C’est dans cet esprit du rapport harmonieux et conforme à la Constitution de la République, que l’Exécutif et le Législatif, chacun dans le domaine qui le concerne, et en fonction de ses prérogatives, gère le processus d’examen et d’adoption, pour chaque année civile du Budget national de l’Etat.