république du Sénégal
assemblée Nationale


Communiqué final de la rencontre entre le President Moustapha Niasse et son homologue congolais, Isidore MVOUBA

| Consultés 497 fois

La séance du 24 novembre 2017 entre Monsieur Moustapha NIASSE, Président de l’Assemblée Nationale de la République du Sénégal et Monsieur, Isidore MVOUBA, Président de l’Assemblée Nationale de la République du Congo, au siège de l’Assemblée Nationale à la Place Soweto est une énième preuve de l’existence des bonnes relations de coopération bilatérale entre les deux pays, sous la très haute autorité de leurs Excellences, les Présidents Macky SALL et Denis SASSOU NGUESSO.

L’ordre du jour de la séance a porté sur les points majeurs ci-après :

  1. Coopération interparlementaire au sein de l’Assemblée Parlementaire Francophone (APF) avec un accent particulier sur :
    • La prochaine réunion du Bureau de l’APF du 29 janvier au 02 février 2018 ;
    • Les échanges de délégations parlementaires entre Brazzaville et Dakar.
  2. Programme de développement des pays africains en matière de transformation des matières premières au niveau local.
  3. Coopération dans le domaine du transport aérien entre le Congo et le Sénégal.
  4. Expérience congolaise dans le domaine de l’industrie pétrolière et gazière.
  5. Echanges Nord-Sud : les déséquilibres dans la communauté internationale au détriment de l’Afrique.

La séance de travail entre les deux délégations a permis de :

- raffermir les liens de coopération interparlementaire entre l’Assemblée du Sénégal et l’Assemblée du Congo, à travers : 

-l’engagement d’échanges de parlementaires entre les deux institutions (Dakar-Brazzaville) pour des missions d’information;

-le renforcement des capacités des députés des deux assemblées ;

-évoquer des pistes de solution sur les problèmes qui minent l’Afrique en général, notamment :

-les questions sécuritaires comme le terrorisme, le bradage des terres au profit des investisseurs étrangers ; 

-la crise migratoire avec la traite des êtres humains qui prévaut entre autres en Lybie ;

-l’éducation et la formation des citoyens en vue de consolider la démocratie ;

-le devoir de solidarité des pays occidentaux envers les pays africains par l’augmentation de l’aide au développement à ces pays pour freiner la migration.

-Encourager les gouvernements des pays à promouvoir la coopération dans le domaine des transports aériens ;

-mettre en place un mécanisme pour faire bénéficier au Sénégal de l’expérience congolaise en matière d’industrie pétrolière et gazière avec un accent particulier sur les bienfaits et les obstacles dans le processus de management (en notant que les premiers litres de pétrole offshore sénégalais sont prévus pour 2021);

-examiner les questions de développement de l’Afrique, notamment :

-le renforcement de la coopération Sud-Sud ;

-la promotion et le développement des Petites et Moyennes Entreprises (PME) et Petites et Moyennes Industries (PMI) ;

-la nécessité de réexaminer les termes de l’échange entre le Nord et le Sud en privilégiant la transformation locale des matières premières ;

-la dynamisation de la recherche et le développement pour soutenir l’accélération de l’émergence économique  des pays africains ;

-une meilleure utilisation du dividende démographique en Afrique.

Les deux parties ont convenu d’assurer le suivi des conclusions arrêtées durant la séance co-présidée par le Président de l’Assemblée Nationale du Sénégal, Monsieur Moustapha NIASSE et le Président de l’Assemblée Nationale du Congo, Monsieur Isidore MVOUBA, en présence des membres de leurs délégations respectives.

Commencée à 12H00, la séance a été levée 14H00.

                                               Fait à Dakar, le 24 novembre 2017